Syngenta Seeds étudient de nouveaux traitements de semences en maïs à effet répulsif contre des oiseaux

Semences pour culture arable
Syngenta Seeds étudie de nouveaux traitements de semences pour la protection contre les oiseaux dans le maïs. Il est prévu que 2024 soit la dernière année d'application de Korit sur les semences de mais contre les oiseaux

Réussir sa culture de maïs ne sera plus si facile à l'avenir

De nombreux défis se présentent à nous. L'un d'entre eux est la disparition du traitement de semences à effet répulsif contre les oiseaux (Ziram, connu sur le marché sous le nom de "Korit"). Il est prévu que 2025 soit la dernière année d'application de cette substance sur les semences de maïs. C'est pourquoi des recherches intensives sont menées pour trouver des alternatives d'ici le semis de 2026.

L'efficacité à 100 % n'existe souvent plus

Dans le passé, il y avait des produits puissants sur le marché qui offraient une protection solide. Pensez par exemple à la substance active Methiocarb (connue sous le nom de "Mesurol"). Elle a été utilisée pendant de nombreuses années dans la pratique par presque toutes les entreprises semencières pour lutter contre les dommages causés par les oiseaux. L'avenir semble beaucoup plus incertain. Il n'est pas exclu que différents traitements de semences ou combinaisons de ceux-ci soient proposés pour résoudre le problème. En plus du choix de la  "meilleure variété de maïs", l'agriculteur devra donc éventuellement choisir parmi différentes options possibles de "protection contre les oiseaux".

De nouveaux produits sont testés à l'échelle internationale, y compris dans le Benelux

En Belgique et aux Pays-Bas, les essais ont déjà été semées. Sur ces champs (à la fois en grands blocs et en petites parcelles), différents nouveaux traitements sont comparés en termes d'effet répulsif contre les oiseaux. Comme il est difficile de prédire où et quand les oiseaux se dirigeront vers les parcelles de maïs, de nombreux champs sont semés dans différentes régions et à différents moments. Lorsqu'il y a des dommages, les pertes sont comptabilisées avec précision. Sur la base des observations réalisées sur toutes les parcelles touchées cette année et les années précédentes, Syngenta Seeds souhaite trouver la meilleure solution possible pour l'avenir. À suivre.