La lutte contre les pucerons

Espèces de pucerons

5 espèces principales de pucerons se retrouvent sur les pommes de terre en Belgique.  

Principaux auxiliaires

6 à 10 familles principales d’auxiliaires peuvent contribuer à la lutte contre les pucerons : coccinelles, chrysopes, syrphes, hyménoptères parasitaires, carabes, staphylins… 

Virus de la pomme de terre

Entre 35 et 40 virus peuvent infecter la pomme de terre. Seuls quelques-uns sont préjudiciables : X, Y, enroulement. Certains sont transmis par les pucerons. 

Les pucerons

Les dommages causés par les pucerons se traduisent par une perte de rendement et de qualité des pommes de terre de consommation.

Les pucerons les plus courants sont le puceron vert du pêcher (Myzus persicae) et le puceron vert et rose de la pomme de terre (Macrosiphum euphorbiae). Les pucerons du nerprun (Aphis nasturtii et Aphis frangulae) et le puceron tacheté (Aulacorthum solani) peuvent également causer des ravages.

Ces problèmes sont notamment dus à la résistance de ces insectes (surtout l’Aphis frangulae) à un grand nombre de molécules.

Macrosiphum euphorbiae

Le puceron vert et rose de la pomme de terre est le plus grand puceron de la culture (3-4mm), vert à rose, et possède de longues antennes et longues pattes. Il se rencontre surtout sur la face inférieure des jeunes feuilles supérieures, sur les tiges ou les fleurs. Un manchon caractéristique peut apparaitre sur les tiges en cas d’infestation élevée.
Les piqûres provoquent un enroulement mécanique des feuilles, un ralentissement de la croissance des plantes et un impact sur le rendement. Ils peuvent également être vecteurs de nombreux...

Aphis nasturtii

Aussi appelé « le petit jaune », ce petit puceron trapu et aptère de moins de 2mm est jaune citron à vert vif. Il peut former des colonies denses sur la face inférieure des feuilles âgées. En cas d’attaque massive, ils sont nocifs par prise alimentaire et entrainent un ralentissement de la croissance des plantes. Les déformations ne sont pas observables. Ils peuvent également être vecteurs de nombreux virus : le virus Y, le virus de l’enroulement, le virus A…

Seuil d’intervention en pommes de terre de consommation : 20 folioles...

Myzus persicae

Mesurant 1.5 à 2.5 mm, le puceron vert du pêcher est vert clair à jaunâtre et de forme ovale. Il se rencontre sur un grand nombre de cultures (colza, légumes, pêcher…). Ce puceron sécrète en outre du miellat, qui peut provoquer l’apparition de fumagine. Ils peuvent être vecteurs de nombreux virus : le virus Y, le virus de l’enroulement, le virus A…

Aulacorthum solani

Le puceron tacheté, ou puceron strié, peut être aptère (jaune-vert avec tâche à la base des cornicules) ou ailé (vert avec stries sur l’abdomen). Une diminution du rendement et de taille des tubercules peut être observée en cas d’infestation importante. Ce puceron est un vecteur actif du virus de l’enroulement de la pomme de terre (PLRV). Seuil d’intervention en pommes de terre de consommation : 20 folioles des feuilles basses sur 40 avec au moins un puceron

Moyens de lutte

 La lutte contre ce ravageur doit être réfléchie et requiert une observation précise et continue des parcelles à partir du mois de mai en pommes de terre de consommation. Le seuil d’intervention pour la plupart des pucerons en pommes de terre de consommation est atteint si des pucerons sont présent sur la moitié des folioles. Il est conseillé d’observer au moins 40 folioles de tiges différentes.