You are here

La protection fongicide des pommes de terre en 2021 en quelques questions

Pomme de Terre
21.06.2021
Aardappelen

Aurons-nous des souches dangereuses dès le début de saison ?

L’identification des souches sur notre territoire en 2020 est sans équivoque :
Les EU36 et EU37 A2, connues pour leur grande agressivité, occupent quasi tout l’espace …

Les circonstances nous permettront-elles d’attendre pour intervenir ?

 Un premier foyer de mildiou actif sur tas de déchets a été détecté ce 31 mai dans le Hainaut occidental. Les services d’avertissements très performants dont nous disposons nous tiennent toujours mieux informés.
Cependant les zones à risque dans la parcelle, l’éventuelle présence de repousses et/ou de tas d’écarts de triage dans l’environnement proche, le mildiou latent, sont autant de paramètres difficilement mesurables, qui sont capables de déjouer les meilleures prévisions scientifiques.

Découvrir le mildiou installé dans sa parcelle reste une expérience traumatisante pour la majorité des agriculteurs. Dans de nombreux cas, ceux-ci choisissent de ne prendre aucun risque en début de saison, surtout avec la présence des nouvelles souches.

Comment se préparer à « l’après mancozèbe » ? 

Le seul multi-site va disparaître, ce qui doit nous inciter à être « stratégique » dans le choix des fongicides anti-mildiou et plus tard anti-alternaria.

Pour les premiers traitements, les combinaisons Mancozèbe-cymoxanil avaient du succès, car considérées comme bon marché pour traiter sur un bouquet foliaire réduit.

Pour remplacer le mancozèbe, pas question pourtant de céder à l’argument purement économique et de mettre sa culture en danger !

Si le Cymoxanil s’avère indispensable lors des premières interventions, celui-ci doit être accompagné par un partenaire qui a fait ses preuves comme puissant préventif, efficace dans toutes les circonstances et sur toutes les souches.

Le mandipropamid répond à ces exigences et contrôle les souches de mildiou les plus agressives.

Notre conseil :
Intervenir avec Pergovi Flex ou Amphore Flex ou Regulance Flex ou Revus + Cymoxanil dès les premiers traitements en l’appliquant 2 à 3 fois successivement
.

Ensuite alterner avec une autre matière active performante (translaminaire ou systémique) pour terminer la croissance foliaire.

Attention !
Soyez vigilants sur l’intervalle entre les traitements vu la pousse exponentielle du feuillag e en ce moment. Gardez des intervalles pas trop long. Pergovi Flex / Amphore Flex / Regulance Flex / Revus sont LES produits idéaux pour cette pleine croissance foliaire.