You are here

Faut-il utiliser un anti-taupins sur les parcelles à risque en pommes de terre ?

Pomme de Terre
28.03.2022

Des dégâts mineurs sans trop de conséquences sont assez fréquents, mais l’éventualité de voir certains lots refusés doit nous obliger à être très attentifs dans les cas suivants :

  • Les situations traditionnellement à risques, bien connues : défriche de prairies, de jachères, de tournières…
  • Les parcelles couvertes de graminées qui seraient restées en place plus d’une saison (ray-grass).
  • Enfin, certaines zones de sols plus légers, pourtant soumises à des rotations traditionnelles, mais qui ne reçoivent, depuis plusieurs années, qu’un travail de sol minimal (absence de déchaumages après la moisson notamment)

Pour compliquer la prise de décision, nous constatons également que certaines variétés de pommes de terre semblent plus attractives que d’autres pour le taupin.

Si des doutes planent, appliquer des micro-granulés insecticides est une précaution qui sait éviter bien des déboires.

Nous vous proposons 2 solutions lors de la plantation :

  • Soit Nemathorin à 7,5 kg/ha dans la raie de plantation ou 20 kg/ha en plein.

Ce produit est également nématicide à 7,5 kg/ha dans la raie ou 30 kg/ha en plein.

  • Force Evo à 16 kg/ha dans la raie de plantation.

Ce produit contient des fertilisants qui stimulent la croissance juvénile.  

Si ces insecticides ont prouvé leur efficacité, il s’agit pourtant de rester attentif, en effet :

Ces micro-granulés vont protéger votre culture durant plusieurs semaines, mais une attaque tardive de taupins en fin d’été restera toujours possible lorsque l’insecticide sera totalement dégradé dans le sol.

C’est pourquoi il est fortement recommandé d’arracher ces parcelles précocement, soit entre le 120e et +/-  le 140ᵉ jours après plantation. Évitez donc de cultiver des variétés tardives dans ces situations.