Betteraves sucrières | Syngenta Belgie

You are here

Seedcare

Traitement de semence pour les betteraves sucrières

Dans la culture des betteraves sucrières, les champignons du sol et de la semence peuvent causer des problèmes pendant la croissance de la culture. Les champignons qui se trouvent sur ou à proximité de la semence apparaissent peu après le semis. Vibrance® SB permet de combattre les champignons comme Phoma betae, Rhizoctonia solani et Pythium spp. qui touchent les betteraves sucrières. Ce produit de traitement de semence permet à la semence en germination de se développer parfaitement pour devenir une betterave robuste. Une base solide indispensable pour obtenir un bon rendement. Les champignons du sol et de la semence peuvent provoquer des problèmes, tout comme les insectes. De nombreux insectes du sol, comme l’atomaire de la betterave, les taupins, les myriapodes qui se trouvent à proximité de la semence en germination peuvent être combattus avec Force® 200 CS. Un traitement de la semence avec cet insecticide contribue à une croissance saine de toutes les plantes.

Maladies des betteraves sucrières

APHANOMYCES COCHLIOODES – champignon du sol | L’Aphanomyces cochlioodes provoque la perte des plantules, la galle racinaire et la pourriture racinaire chez les betteraves sucrières. Les fontes de semis entraînant la perte des plantes peuvent continuer jusqu’au stade 12 feuilles. Cela se traduit par un étranglement sévère au niveau du collet . 

PHOMA BETAE – fonte des semis | Le Phoma betae provoque des taches sur les feuilles, de la pourriture racinaire et la perte de plantes en betteraves sucrières et certaines cultures de légumes, comme les épinards. Phoma provoque la perte des plantules en infectant les racines. Celles-ci arborent une coloration marron à noire. Le champignon apparaît également sous la forme de taches sur les feuilles. 

PYTHIUM SPP. – pourriture racinaire | La maladie Pythium spp. est très répandue dans les betteraves sucrières. Le pythium est un saprophyte qui peut toucher en particulier les jeunes plants. La maladie se manifeste d’abord au niveau des racines. Celles-ci présentent des signes de pourrissement et une coloration marron noir. 

RHIZOCTONIA SPP. – pourridié | Le Rhizoctonia solani a été considéré pendant longtemps comme un « champignon stérile » car aucun spore ne semblait se former. Le champignon produit cependant des basidiospores et fait donc partie des basidiomycètes. 

 

Résultats d’essais sur les betteraves sucrières avec Vibrance SB

Les tests en laboratoire et sur le terrain affichent de bons résultats en termes de sécurité des cultures et confirment l’efficacité de Vibrance SB dans la lutte contre le Rhizoctonia solani, le Phoma betae et le Pythium ultimum.

Vibrance SB
Force200