You are here

Syngenta présente un capteur d’insectes du sol au sein d’une ferme Interra

Général
19.06.2022

Le capteur d’insectes du sol s’intéresse aux acariens (Acari) et collemboles (Collembola) présents dans le sol, il s’agit d’importants indicateurs biologiques de la qualité du sol.

Christophe Jolly et Syngenta étudient les possibilités d’application de cette technologie aux pratiques agricoles quotidiennes.

Ittre (Belgique), 17 juin 2022 – Le vendredi 17 juin, l’exploitant agricole Christophe Jolly et Syngenta feront la démonstration d’un nouveau capteur d’insectes du sol au sein de la ferme Interra d’Ittre. Le capteur d’insectes du sol est un capteur autonome pour l’évaluation écologique automatique de la biodiversité du sol, de la qualité du sol et de la stabilité de l’écosystème. Il fournit aux cultivateurs des informations simples concernant la qualité des sols. Le capteur a été développé par Syngenta en collaboration avec l’ATK (institut hongrois de recherche en pédologie) et est actuellement en phase d’étude. L’objectif de Syngenta est de mieux prendre en compte l’impact réel des pratiques agricoles sur la qualité du sol.

Professeur Miklós Dombos, chercheur principal de l’ATK-TAKI (institut hongrois de recherche en pédologie) : « Le capteur mesure, à l’aide de simples échantillons de sol, les acariens (Acari) et collemboles (Collembola) présents, ce sont les principaux indicateurs biologiques de la qualité du sol. La spécificité de cet outil réside aussi dans le logiciel du capteur qui analyse la qualité biologique du sol (indice QBS-ab) et la stabilité des écosystèmes. Nous sommes très heureux de pouvoir maintenant tester notre capteur en pratique en Belgique. »

Christophe Jolly, exploitant agricole de la ferme Interra : « La qualité du sol est essentielle pour moi, en tant que cultivateur, tout commence toujours par un sol de qualité. Je suis donc très content de pouvoir mesurer l’impact réel des différentes pratiques agricoles sur mon sol à l’aide de ce capteur de sol. Existe-t-il, par exemple, une différence visible entre mes parcelles biologiques et mes parcelles traditionnelles ? Quel est l’effet de mes différentes cultures sur la vie du sol ? J’espère que le capteur d’insectes du sol de Syngenta pourra me fournir de plus amples informations là-dessus. La ferme Interra est particulièrement adaptée à cela, nous testons en effet ici au quotidien de nouvelles pratiques agricoles. »

Edward van der Linden, New Farming Technology Lead Benelux : « Syngenta souhaite développer de nouvelles solutions pour améliorer la biodiversité et la santé des sols. Des données précises en provenance du le terrain, qui mesurent l’impact réel sur la vie du sol, sont indispensables pour cela. Les recherches effectuées avec ce capteur d’insectes du sol sont une première étape vers une meilleure évaluation de la qualité du sol. Nous sommes très reconnaissants de pouvoir collaborer à cette fin avec l’institut hongrois de recherche en pédologie et l’exploitant agricole Christophe Jolly. »