Préservez vos betteraves sucrières de la cercosporiose | Syngenta Belgie

You are here

Préservez vos betteraves sucrières de la cercosporiose

Betteraves sucrières
01.08.2019
Suikerbiet

Celui qui veut obtenir un rendement maximal en betteraves sucrières doit faire attention à la bonne santé du feuillage. La maladie la plus importante du feuillage est la cercosporiose. Un temps chaud et humide représente les conditions de développement idéales de la cercosporiose. Aux Etats-Unis, la cercosporiose a le plus grand impact sur le rendement et les agriculteurs doivent même traiter leurs betteraves entre 6 et 7 fois par saison de croissance contre la cercosporiose. Suite au réchauffement climatique, c’est certainement l’une des maladies sur lesquelles la sélection et la protection des cultures vont devoir se concentrer. Le seuil de traitement pour la cercosporiose est atteint lorsque 5% des feuilles sont touchées par au minimum une tâche de cercosporiose. Pour la rouille et la maladie des tâches blanches, le seuil de traitement est de 15%. Un traitement réfléchi de la cercosporiose est important vu que de nombreuses souches de cercosporiose présentent une résistance à divers fongicides (principalement les strobilurines). Syngenta conseille donc de recourir à des triazoles (par exemple Armure) pour le premier traitement. Afin d’obtenir une action multisites et de freiner le développement de la résistance à la cercosporiose, il peut être conseillé d’ajouter également du Mancozèbe, par exemple. Contrôlez encore vos parcelles aujourd’hui et gardez une longueur d’avance face à la cercosporiose.