You are here

Historique

''Bandes de biodiversité sur de nombreuses exploitation du Benelux''

Beaucoup de cultures agricoles et horticoles dépendent des insectes pour leur pollinisation. Les méthodes de culture intensive peuvent affecter la biodiversité. Les populations d’insectes pollinisateurs comme les bourdons et les abeilles peuvent être affaiblies par une réduction de la quantité de plantes fleuries durant la saison de croissance.

Ces dix dernières années, Syngenta a développé une méthode pratique basée sur une étude pour stimuler la biodiversité dans les zones agricoles, mettant en particulier l’accent sur l’amélioration des conditions de vie des insectes pollinisateurs. Ce projet a été lancé au Royaume-Uni sous le nom d’« Operation Bumblebee » (2004-2008). Ce projet a démontré que les bandes de biodiversité, avec des plantes fleuries, avaient un effet très positif sur les bourdons (jusqu’à  6 X), les papillons (12 X) et autres insectes (10 X). En 2008, 570 cultivateurs avaient aménagé au total 1000 hectares de bandes de biodiversité sur tout le territoire du Royaume-Uni.

En 2009, Syngenta a décidé d’étendre cette expérience positive hors du Royaume-Uni et de l’introduire sous le nom d’« Operation Pollinator » (opération pollinisateur) dans des projets en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Hongrie, au Portugal et en France. En 2010, plus de 2 000 exploitations avaient aménagé des « bandes Opération Pollinisateur » dans 14 pays européens. Ces bandes contenant diverses plantes n’offrent pas seulement un habitat adéquat aux insectes pollinisateurs mais aussi aux ennemis naturels des plaies telles que les pucerons et les chenilles.

Syngenta a également a également utilisé l’Opération Pollinisateur au Benelux pour attirer l’attention des cultivateurs, consommateurs, pouvoirs publics et instituts de formation sur la problématique de la biodiversité. Les objectifs de cette activité sont la diffusion des connaissances sur l’importance de la biodiversité, surtout lorsqu’il s’agit de créer un habitat attractif pour les insectes pollinisateurs et les ennemis naturels des plaies et d’inciter les cultivateurs à transformer les bandes de terrain peu productives en refuge pour les insectes utiles en plantant dans ces bandes diverses variétés de plantes vertes et fleuries. Syngenta est disposé à travailler avec des partenaires désireux d’apporter une contribution à une culture arable durable et à sa promotion sur les exploitations agricoles commerciales. Nous souhaitons avec ces partenaires montrer que la culture arable intensive est parfaitement compatible avec une gestion efficace de l’environnement.

Le Benelux subventionne ces initiatives et les cultivateurs peuvent recevoir des paiements directs pour l’aménagement de bandes de biodiversité sur les parties moins productives des parcelles agricoles. Jusqu’à présent, il n’est fait qu’un usage limité de ce règlement pour l’aménagement de bandes de biodiversité. Les raisons pratiques de cette utilisation limitée sont la gestion des bandes (programmes de tonde), la gestion des mauvaises herbes et l’aspersion des parcelles adjacentes avec des insecticides. Syngenta pense pouvoir aider dans ce domaine les cultivateurs, met son expérience à leur disposition et coopère volontiers avec des partenaires pour promouvoir la biodiversité.

Syngenta offre à ses partenaires :

  • Sa connaissance des mélanges de graines pluriannuelles de diverses plantes fleuries qui répondent aux besoins des insectes pollinisateurs et autres insectes utiles.
  • Ses connaissances en matière de sélection des plantes appropriées et d’aménagement de bandes de biodiversité.
  • Ses connaissances en matière de gestion efficace des bandes de biodiversité (programmes de tonte pour une floraison efficace et durable pendant l’essentiel de la saison de croissance).

Une formation efficace des chercheurs et étudiants pour la surveillance et la détermination des insectes pollinisateurs et utiles.

Syngenta attend de ses partenaires :

  • Une volonté déterminée de contribuer à des projets de biodiversité à moyen et long termes.
  • Une participation active à la promotion de la culture arable durable et à l’Opération Pollinisateur.
  • Une implication active dans la surveillance à long terme des populations d’insectes pollinisateurs et autres insectes utiles en vue de collecter des informations sur l’importance des bandes de biodiversité pour ces insectes.

Ce que nous espérons réaliser :

  • Une implication active du secteur de la culture arable dans l’aménagement de bandes de biodiversité sur un millier d'exploitations agricoles et horticoles du Benelux. Cela débouchera sur des populations plus fortes d’insectes pollinisateurs et autres insectes utiles.
  • Sensibiliser l’opinion à l’importance de la biodiversité pour l’avenir de la culture arable et accumuler plus de connaissances sur les conditions pratiques de l’augmentation de la biodiversité.
  • La reconnaissance de l’importance de cette initiative conduisant à un soutien local et à des subventions pour les cultivateurs qui transforment une petite partie de leurs terres en bandes de biodiversité au profit des producteurs et de la société.
  • Montrer que la gestion de l’environnement est compatible avec une culture arable moderne qui reste basée sur un principe de rentabilité.

Nous discuterons volontiers de ce projet avec les personnes intéressées.

Si vous êtes intéressé, prenez contact avec l’ingénieur Jan Bouwman ([email protected] ou +31651403638), coordinateur du projet « Opération Pollinisateur » pour le Benelux.