You are here

Ne laissez pas le doryphore s’attaquer au feuillage de vos pommes de terre

Pomme de Terre
29.05.2018
coloradokever

Maintenant que les températures sont élevées, tout évolue très vite dans les champs. Il est donc conseillé de surveiller vos cultures tous les jours, car les choses peuvent changer très vite. C’est ainsi qu’on observe à nouveau des doryphores. Ces derniers passent l’hiver dans le sol et réapparaissent ensuite au printemps suivant. Ils peuvent pondre jusqu’à 800 oeufs par jour, ce qui a pour effet d’augmenter de manière exponentielle la colonie en peu de temps. Au champ, on peut observer des larves à différents stades. Les larves L4 sont celles qui occasionnent le plus de dégâts. On peut prendre pour exemple les 650 mm² de superficie foliaire que chaque larve peut attaquer sur base journalière. En d’autres termes, l’appareil foliaire de vos pommes de terre disparait alors en un minimum de temps. Dans les parcelles de pommes de terre qui lèvent, il est donc évident qu’il ne faut pas attendre pour traiter ces larves. Si ce n’est pas le cas, elles vont donner à terme une seconde génération, ce qui va se traduire par un véritable fléau. Avec Karate, vous pouvez traiter les larves de doryphores et les pucerons des feuilles à l’aide d’un seul produit. Avec les températures tropicales que nous connaissons pour le moment, surveillez chaque jour vos parcelles. Si vous observez des doryphores, traitez encore le jour même. Retarder le traitement n’est pas vraiment une option. Votre négociant en produits phytos se fera un plaisir de vous aider!

coloradokever